Lorsque l’on souhaite recréer des entrées dans un mur ancien, l’une des difficultés est de créer un portail ou un portillon à la fois fonctionnel et esthétique.
L’Atelier Etienne bois a relevé le défi !

Portillon en pin douglas réalisé sur mesure par l'Atelier Etienne bois - vue de face

Un portillon sur mesure

Les constructions anciennes ont un charme qu’un élément rajouté ne doit pas dénaturer. Il faut tenir compte des matériaux déjà utilisés, du style général, mais aussi de l’effet final souhaité.

Pour ce projet, l’Atelier Etienne bois a dessiné un portillon avec des lignes sobres, en particulier pour la face extérieure.
L’objectif était en effet de conserver l’esprit « Etxe » de l’abord cette maison basque.

Pour la face intérieure, les propriétaires souhaitaient retrouver l’esprit des portes de fermes anciennes.
L’Atelier Etienne bois a donc proposé de marquer l’encadrement et l’écharpe (la diagonale). Nous avons donc choisi des parties de la bille du bois légèrement plus claires.
L’ensemble est souligné par de belles pentures et des gonds noirs.

Portillon en pin douglass réalisé sur mesure par l'Atelier Etienne bois

Un portillon en pin douglas

Le choix de l’essence demeure un critère essentiel de toute réalisation.
Mais c’est encore plus vrai dans les projets extérieurs. En effet, soumis à des changements de température et d’hygrométrie, mais également à l’exposition au soleil et à la pluie, le bois travaille beaucoup plus que dans nos intérieurs.

Pour ce portillon, nous avons choisi d’utiliser du « pin douglas » issu d’une forêt française.
Venu d’Amérique du nord, le douglas n’est ni un pin, ni un sapin bien qu’on l’appelle aussi « pin d’Oregon ». Le pin douglas fut  importé pour la première fois en Angleterre au XIXème siècle par David DOUGLAS qui lui donna son nom.
Il est apparu en France à la fin du siècle et fut utilisé pour reboiser le Massif central, le Morvan, les Vosges et la Bretagne.
C’est une essence à une croissance rapide. Un arbre cultivé en France peut mesurer de 40 à 60 mètres. Le pin douglas a également une très grande longévité. Il peut vivre en bien au-delà de 300 ans dans son milieu naturel.

Sa durabilité naturelle fait ainsi du Douglas une alternative de choix d’un point de vue écologique. Le duramen répond en effet aux exigences de la classe risque biologique 3 de la norme EN 335.
De plus, il est possible de s’affranchir du traitement pour certains emplois spécifiques en extérieur comme en atmosphère à forte hygrométrie.

Informations et devis

Envie d’en savoir plus ou de nous faire part de votre projet extérieur ?

Contactez nous !