Lorsque l’on souhaite aménager une maison ancienne, la rénovation du parquet peut devenir un casse-tête.
Elle devient d’autant plus problématique lorsque les planchers ont bougé ou se sont affaissés, mais aussi lorsque des cloisons sont abattues pour agrandir les pièces.
L’Atelier Etienne bois propose des solutions pour rétablir les niveaux et recréer des pièces… véritablement horizontales !

Vue du parquet flottant vers l'entrée - la pièce est désormais plane

Un parquet pour compenser un important faux-niveau

Ce projet a été mis en oeuvre dans une « Etxe« .
Divisée en appartements, cette belle maison basque a un charme indéniable, mais aussi quelques inconvénients. Parmi ceux-ci, d’importantes différences de niveaux parfois dans une même pièce comme ici.
Au point le plus marqué, le faux-niveau atteignait en effet 13 cm.

Pour recréer un ensemble harmonieux, il était donc nécessaire de créer une surface intégralement plane pour accueillir le futur parquet flottant.
Première étape : l’Atelier Etienne bois a donc procédé à un calage minutieux des lambourdes selon une technique traditionnelle de pose d’un plancher.

Calage et pose de lambourdes pour rattraper le faux-niveau

La seconde étape a consisté à poser des plaques d’OSB sur ces lambourdes, au niveau du sol le plus haut.
Cette méthode permet d’obtenir une surface homogène pour ensuite accueillir le parquet flottant.

Pose de plaques d'OSB pour créer une base plane afin de soutenir le parquet flottant

Un parquet flottant pour moderniser l’espace

La troisième étape de ce projet a consisté en la pose du parquet flottant.
Celle-ci est réalisée sur une sous-couche isolante qui est positionnée directement sur le sol devenu plat.

Concernant l’esthétique, les propriétaires de cet appartement on choisi un modèle stratifié au motif bois légèrement gris pour créer un effet visuel agrandissant l’espace.

La pose du parquet terminée, l’espace est ainsi unifié et harmonieux.

En dehors de la phase de conception du projet avec les habitants et de prise des côtes, sa réalisation a nécessité :

  • une journée de travail préparatoire en atelier pour la pré découpe des lambourdes notamment,
  • deux journées pour le chantier in situ.

Recommandations pour votre parquet flottant

Pour assurer à votre nouveau sol une grande longévité, quelques précautions sont à prendre :

  • choisir un parquet adapté à l’espace et à ses usages. Par exemple, pour une salle de bain, on choisira un parquet flottant hydrofuge. Pour un salon ou toute autre pièce à fort passage, on choisira un parquet à usage domestique intensif.
  • stocker le parquet (et la sous-couche) dans la pièce qu’il devra recouvrir au moins 48h avant la pose. Cela permettra aux matériaux de s’adapter à l’hygrométrie environnante et, ainsi, de moins « jouer » dans le temps.

Informations et devis

Envie d’en savoir plus ou de nous faire part de votre projet intérieur ?

Contactez nous !